Introduction générale : Le démantelement nucléaire en France

       

        Il existe différents moyens pour un pays de produire de l’énergie électrique, présentant tous à différents degrés   des  dangers pour l’homme et son environnement. Alors que l’Allemagne a choisi de développer une énergie    éolienne, il est frappant de constater l’importance du secteur électronucléaire en France .  De nos jours, 3/4 de la production d’énergie électrique française est d’origine nucléaire. En effet, suite à la crise pétrolière de 1970, la France désire une indépendance en matière d’énergie électrique. Elle fera le pari de l’électronucléaire : de 1977 à   2002 un gigantesque parc est créé. De nos jours, 58 réacteurs sont en fonctionnement, implantés sur 19 sites.

 

         Une centrale nucléaire est une énorme usine visant à la production d’énergie électrique en grande quantité à partir d’énergie nucléaire et plus particulièrement d’énergie libérée par fissions des noyaux atomiques d’un corps appelé combustible.  

Tous  les noyaux des éléments chimiques de l’univers ne sont pas fissiles : il en existe même peu, certains naturels comme l’uranium 235 d’autre artificiels comme le plutonium : ce sont des noyaux lourds et instables. Au cours de la réaction nucléaire de fission, ils se scindent en deux ou trois noyaux plus légers sous l’impact de la percussion d’une particule.

 

Dans une centrale, le combustible est en permanence bombardé par des neutrons : on parle de réaction en chaîne de fission. Il est en général composé à partir d’uranium enrichi en isotope 235  par rapport à la teneur naturelle (L’U235 est en effet le seul isotope fissile de l’uranium !).      

 

   Une centrale nucléaire est ainsi classée parmi les installations nucléaires de base : elle est le siège d’une activité nucléaire, et elle est composé de bâtiments fixes.

 

    Lorsqu’on parle du démantèlement d’une centrale nucléaire, cela désigne l’une des trois phases de son cycle de vie qui sont :  une phase de conception et de construction, une phase d’exploitation et la phase de démantèlement.  Cette dernière correspond à l’ensemble des opérations allant de la mise à l’arrêt de la centrale, jusqu’à son déclassement, c’est-à-dire jusqu'à ce que le statut administratif du site d’implantation de la centrale soit changé.  

 

  Le démantèlement nucléaire est un sujet d’actualité. En effet : la durée de vie moyenne d’une centrale avoisine la trentaine d’année pour le plus anciennes. Ainsi, en ce début de XXI e siècle, de nombreuses centrales de premières générations arrivent en fin de vie. Neuf sont actuellement en démantèlement et d’ici peu d’autre le nécessiteront. Mais il faut reconnaître que ces centrales nucléaires ont  été construites avec entrain et empressement sans réel souci de la façon dont laquelle on gérerait leur mise à l’arrêt puis leur déconstruction.

Parc électronucléaire actuel et démantèlements prochains

 

 

      Alors, même si à l’heure actuelle, l’ « état final » du site visé par le démantèlement doit être le plus proche possible de son « état initial » avant implantation de la centrale : on parlait auparavant d’un « retour à l’herbe », cela amène à se poser des questions : chacun sait qu’une centrale nucléaire nécessite la manipulation beaucoup de substances radioactives, le moindre accident peut avoir des conséquences dramatiques comme nous l’a montré l’incident de Tchernobyl. En France, sommes nous réellement aptes à démanteler une centrale nucléaire sans impacts sur l’homme et son environnement ?  Quels sont ces impacts potentiels et comment les limiter ?       

 

           Entre les discours rassurant des organismes du nucléaire, et notamment de la seule entreprise responsable de la filière de l’énergie électronucléaire française : EDF, les réquisitoires violents des associations écologiques et les medias qui tendent à exagérer les situations, il  n’est pas facile pour la population française de faire la part des choses et de se forger sa propre opinion sur la question.

 

    Après l’avoir étudiée dans le cadre de ces TPE, nous vous proposons d’évaluer les dangers que représente une centrale nucléaire suite à sa récente mise à l’arrêt sur la santé humaine et sur l’environnement dans une première partie. Puis, nous nous intéresserons aux différents moyens employés actuellement pour  limiter ces dangers en ce qui concerne en particulier la gestion  des déchets radioactifs produits et leurs efficacités.  Enfin, nous  étudierons les solutions et idées envisagées par les experts pour les demantelements nucleaires futurs avant de vous proposer quelques solutions personnelles.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site